60F_Sous_la_lampe__1996__A160_Exposition

jusqu'au 17 mars 2007

Galerie les caves de Babylone
17 rue Chomel  75007 Paris
(à 2 mn du Bon Marché)

Métro Sèvres Babylone

Exposition ouverte

Les jeudi, vendredi, samedi de 15h à 19h
ou sur RDV          06 13 50 78 87      





120F_Le_divan_bleu__1992__A9_"Jusqu’à une date récente, les historiens d’art sont demeurés captifs d’un schéma moderniste qui leur interdisait de s’intéresser à des trajectoires à la Rustin, incompatibles avec l’idée reçue du
cubisme ouvrant la voie à l’abstraction ouvrant la voie au minimal et ainsi de suite. Du moins, en est-il ainsi en France et aux États-Unis (…) On peut imaginer cependant ce que serait une exposition qui confronterait ces expériences de la brisure et de l’inversement du flux.

Il ne fait aucun doute qu’elle devrait faire place à Rustin, afin de lui rendre l’hommage qui est dû à son courage et à sa cohérence. »

Philippe Dagen, « Ce qui reste de l’homme », Jean Rustin, Musée Frissiras, Athènes, 2004

A l’occasion de l’ouverture de la Fondation RUSTIN à Paris au coeur du 7e arrondissement j’ai le plaisir de présenter un ensemble de dessins et peintures de Jean RUSTIN.5F_Femme_de_dos__1995__A251_

Né en 1928 à Montigny-les-Metz en Moselle, Jean Rustin occupe une place particulière au sein de l’art contemporain français, où sa figuration singulière suscite tour à tour fascination et rejet depuis le début des années 70, ou plus précisément depuis la rétrospective qui lui fut consacrée par le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris en 1971, date marquant une rupture radicale avec une abstraction haute en couleurs.

Depuis la fin des années 80, l’ensemble de son travail était essentiellement visible dans le nord de l’Europe, où il déchaîna les passions de plusieurs collectionneurs belges qui acquirent l’ensemble de l’oeuvre produite à cette époque. De ces passions naquit

L’ouverture de la Fondation RUSTIN à Paris, doit permettre à l’oeuvre de retrouver son pays d’origine, et la ville où vit l’artiste.

60P_Il_envoie_des_baisers__2004__A200_La Fondation s’attache dès aujourd’hui à préparer la publication d’une importante monographie sur le travail et la vie de Jean Rustin, prévue en 2008, à l’occasion de son 80e anniversaire.

La Fondation est située à une rue de la Galerie des caves de Babylone et vous pourrez visiter simultanément les deux expositions.

Charlotte Waligora, directrice de la Fondation est historienne de l’art, spécialisée sur le XXe. Elle se fera un plaisir de vous accueillir et d’évoquer avec vous le travail de Jean RUSTIN.

Olivier Castaing - Paris le 20 février 2007

Découvrez le site de Jean RUSTIN : www.rustin.eu

la Fondation Rustin

à Anvers ouverte en 1994 avec pour objectif de mettre en valeur le travail de l’artiste et de le faire rayonner à travers le monde.