couv_livre_RM_CastaingOeuvres décoratives de René Marie Castaing, premier grand prix de Rome en 1924.

Pérégrinations d'un peintre du Sud-Ouest

Ce livre consacré à l'oeuvre de mon grand père paternel, peintre décèdé prématurément est une grande première.

Je suis heureux de vous inviter à découvrir les peintures décoratives réalisées par René Marie Castaing dans les années 30, principalement en Béarn, sa région natale.

Personnellement je préfère son oeuvre intimiste et en particulier les portraits de famille et les scènes de vie familiale qu'il a peints ou dessinés jusqu'à sa mort.

Remarquable portraitiste, coloriste exceptionnel, et dessinateur de très grand talent, son oeuvre est encore aujourd'hui en partie détenue par ma famille. J'espère que nous pourrons dans les prochains mois réaliser la grande exposition rétrospective préparée par mon père, qui faute de financements et d'appuis institutionnels n'a pu voir le jour jusqu'à aujourd'hui. 

Je vous convierai régulièrement dans ce blog à découvrir son oeuvre en y consacrant des albums.

Rendez-vous dans quelques jours, le temps de réaliser les scans des documents photographiques dont je dispose.

D'ici là je vous incite à découvrir le livre qui vient de lui être consacré.
Vous pouvez le commander auprès de la librairie MOLLAT à Bordeaux.

Olivier Castaing - Paris le 21 février 2007

Résumé et extraits de la Préface d_coration_castaing

Bien que mort à la fleur de l'âge, à peine âgé de 47 ans, René Marie Castaing nous a laissé une oeuvre considérable.

René Marie Castaing fut à la fois peintre religieux, décorateur, portraitiste, peintre de paysages et natures mortes, illustrateur avec de merveilleux dessins pour accompagner de textes de référence comme le malade imaginaire, dessinateur humoristique mais aussi "décorateur de scène" pour la petite troupe de théâtre à laquelle il appartenait ... un talent éclectique, excellant dans toutes ces disciplines.

Dans l'ouvrage présenté ici, seules les peintures décoratives de René Marie Castaing ont été retenues, les édifices choisis étant essentiellement religieux  même si les murs de nombreuses demeures paloises s'ornent de fresques dont l'énergie créatrice et la hardiesse des compositions constituent autant de témoignages de son talent.

Délibérément, cet élève et disciple de Paul-Albert Laurens (1870-1934) se plaça au sein de cette phalange d'artistes décorateurs d'églises dont les précurseurs et les plus célèbres sont, sans doute, Maurice Denis (1870-1943) et George Desvallières (1861-1950).

Fervent chrétien, René Marie Castaing a consacré une grande partie de son oeuvre à orner les églises de son Béarn natal. Le parcours du livre vous entraine tour à tour de Pau, capitale du Béarn à Bidache aux portes du pays basque, jusqu'au Nord à Diusse dont il orna l'église, en passant par Auch dans le gers et Saint Bertrand de Comminges en Haute Garonne pour finir par le village de Borce en Vallée d'Aspe. Un rayon d'une centaine de kilomètres à partir de Pau ou il demeura jusqu'à sa mort, excepté les 3 années passées à la Villa Médicis à Rome.

Voilà un excellent programme de découverte pour un week end culturo-authentico-gastronomique au pays de mes racines.

Bonne lecture-découverte

Olivier Castaing - Le palois de Paris 21 février 2007