Céramique suédoise contemporaine

jusqu'au 29 avril 2007 

Centre culturel suédois - Paris 3e

10Play with ceramic

Tel pourrait-être le mot d’ordre de l’exposition présentée actuellement au Centre culturel suédois. Dix artistes et dix approches à la fois innovantes et traditionnelles, ludiques sans altérer le côté pratique voire décoratif, alliant techniques irréprochables et rythmiques formelles, poésie et rigueur, formes usuelles et détournements, déconstruction et conceptualisation.

Au final des objets surprenants, des installations qui concilient design et poésie, magie et usage.

Détaché de leur fonctionnalité, les tasses à café, objet usuel s’il en est chez les suédois, deviennent sculpture par le jeu d’un empilement de soucoupes aux bords tronqués et bijoux suite à l’assemblage des anses de ces mêmes tasses.

Chaque designer s’est vu octroyé un cube blanc rectangulaire comme podium pour faire défiler ses stars céramiques.

Plus loin on découvre une installation lumineuses composée de suspensions multicolores comme de grands sucre d’orge bariolés, résultat d’un bricolage fantaisiste de liège, plastique de récupération et autres terres cuites. Plus tout à fait de l’artisanat même si fait main, sans valeur de prototype quoique unique et faisant déjà œuvre d’art, dont on rêverait qu’elle fit la une du prochain catalogue d’IKEA, le design made in suède.


On pénètre dans la deuxième salle et là mon coup de cœur. Une triple installation hétéroclite avec un volcan qui au premier abord n’a rien à envier au kitcherie des verriers de Murano, la suspension de la salle à manger de votre tante Adèle avec un hiboux-lampe du meilleur effet sur sa balancelle en verre qui vous mate de ses yeux orange, et pour finir un agneau alangui en céramique blanche rehaussé de rose-chaire.


 

1    6

Certains visiteurs font une moue dubitative devant un tel aréopage. A y regarder de plus près c’est remarquable dans l’exécution, à la fois aérien et très présent, indéniablement poétique car tout droit sorti d’un compte de fée d’Andersen, star nordique du genre. Dans ses contes Andersen mettait en scène personnages de légende et animaux, mêlant poésie et ironie, farce et tragique. On est ici dans cet univers du rêve propre à l’enfance et la magie fonctionne à plein. Cela nous change de la fonctionnalité basique et je retrouve une parenté avec les lampes d’Ingo Maurer, autre grand poète du design.


Maître incontesté du design avec leurs frères nordiques et leurs cousins italiens, les suédois nous invitent à une parade d’un genre nouveau, ou la couleur dispute à la hardiesse des formes dans un festival tour à tour graphiques, organique et tactile, teinté d’un humour enchanteur.


vulcanoGustaf Nordenskiöld, adepte de la standardisation, compose des atomes-soucoupe à l'aide des fragments d'anses de tasses qu'il disjoint et rejoint avec des tendeurs bleu fluo emprunté à la panoplie du cycliste. Eva Hild façonne des formes qui rappellent quelques corolles végétales matinées d’avortons d’astéroides. Mârten Medbo opte lui pour la prolifération de tubéreuses, petites cousines nordiques de la pomme de terre ?


Renata Francescon vient nous compter fleurette avec un élégant monticule de pétales de rose dont on eut rêvé qu’il exhale quelques subtiles fragrances. Sans oublier AnnaSofia Määg, avec ses plats ondulés comme des pastas italiennes à déguster avec habileté dans les assiettes de Kriel Rylander, mi-fourchette mi contenant.


Le reste est tout aussi remarquable et je vous invite à aller le découvrir au Centre culturel suédois.

Un joli but de promenade pour découvrir le sublime hôtel de Marle, en plein cœur du Marais, sans oublier de faire un crochet par le salon de thé ou tout est fait maison et du jour … des recettes suédoises que vous pourrez même retrouver dans le livre de recettes édité par le centre.


C’est excellent et tellement bon marché que vous n’hésiterez pas à repartir avec un catalogue de l’exposition.

L’occasion de saluer toute l’équipe du centre, un team de choc qui a à cœur de nous faire découvrir les multiples talents made in sweden.

                                                                  Paris, Olivier Castaing - Art consultant, le 6 mars 2007


Informations pratiques :


Centre Culturel Suédois
11, rue Payenne
75003 Paris

Tel 01 44 78 80 20

Métro : St-Paul-le-Marais, Chemin Vert où Pont Marie

Ouvert du mardi au vendredi de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h30

Retrouvez toutes ces informations et la programmation du Centre culturel suédois sur son site www.ccs.si.se

Crédit photographique, par ordre d'affichage :
Eva Hild, Loop 1054, Photographie : Patrik Johansson  /
Kjell Rylander, Länk, Photographie : Patrik Johansson / Gustaf Nordenskiöld, Snåra, Photographie : Patrik Johansson Frida Fjellman : Volcano Photos : Patrik Johansson