en direct du Salon International du Meuble de Milan

CoupePremière journée des off dans la ville de Milan ou le salon du meuble donne lieu à une multitude de previews  pour dévoiler les dernières créations de mobilier, luminaires et objets de décoration et croiser des designers venus du monde entier. L’occasion rever de découvrir Milan, ville pleine de charme ou au détour d’une ruelle ou le plus souvent cachées derrière des porches monumentaux vous vous retrouvez dans des havres de paix et de verdure, accessibles le temps des off.

Début de matinée direction via Manzoni pour découvrir la collection inédite d’objets pour la maison et la table en cours d’édition chez l’orfèvre Christofle.


Centre_Coupe  Candelabre7L

Chandelier_PM  ChandelierGMMoins connu que Marcel Wanders ou Hella Jongerius, Richard Hutten, est lui aussi issu de l’Academy d’Eindhoven où il a poursuivi ses études de design industriel jusqu’en 1991. Une génération de quadras qui a constitué la dream team des fameux « droog design » à ses dèbuts, collectif qui bouscule depuis près de 15 ans maintenant les codes de la création avec humour et fantaisie ..

Je vous dévoilerai en images la semaine prochaine  ce que nous avons découvert hier avec enchantement, un design mixant poésie et ergonomie, fantaisie et imagination sans jamais se répéter et en intégrant les nouvelles technologies comme la vidéo conjuguer aux matériaux les plus divers pour un wallpaper animé ou une nappe qui littéralement zèbre votre table de salle à manger.

Richard Hutten s’inscrit dans cette lignée de designers qui détournent, récupèrent, réinterprètent, révèlent et  magnifient la poétique d’objets du quotidien comme c’est ici le cas pour

« En se focalisant pleinement sur l’usage, en l’anticipant, Hutten révèle son approche conceptuelle, contrastée par sa volonté de conjuguer l’artifice et le naturel, la couleur acidulée et celle de la matière brute, le design et le « no design », l’artistique et le fonctionnel, l’industriel et l’artisanal, l’évident et le subtil… Un univers à part, paradoxal donc, qui procède d’un processus créatif raisonné et rationnel, pensé jusqu’à la radicalisation de l’idée, mais qui laisse toujours « une porte ouverte » à l’émotion, la mémoire, la surprise… Une forme de liberté ».

Olivier Castaing, en direct de Milan ce jeudi

Flambeau_bougieVase_cristal_metalVasePiqueFleurs Milan_0407_573_d_tail_bougeoir_web_5 Milan_0407_574_d_tail_bougeoir_web_4

Détails des bougeoirs composés d'un empilement de formes traditionnelles de cafetières et théières des collections Christofle - Sur la photo de gauche on apperçoit les trous à l'emplacement originel du bec verseur.

 

 

la maison Christofle. Une

vielle dame qui sous l’impulsion de sa nouvelle directrice artistique Brigitte Fitoussi multiplie les collaborations avec de jeunes designers.

"Atomes d'argent "de Richard HUTTEN  pour Christofle