CHRISTOPHE_RAYNAL___CLASSICDécouvrez le PORTFOLIO «DEE FORME» de Christophe RAYNAL

Christophe RAYNAL vit à cent à l’heure, il a déjà eu mille vies quand d'autres ronronnent. Aujourd’hui il se passionne pour la photographie plasticienne après avoir été tour à tour homme de pub, homme de la nuit, aimanté à son sud natal mais indéfectiblement attiré par Paris, quittant son dernier port d’attache toulonnais ou il mitraillait la matière, en cuisine ou en salle dans son fameux resto, pour inventer de nouvelles textures à l’aide de son appareil photo.

La matérialité de ses photos est saisissante. Un processus de défragmentation de l’objet, jouant de la lumière et de la matière, photos expérimentales pour un rendu tantôt métallique, tantôt plastique, moiré voire irisé, lazuré ou bayadère, géométrique voire carrément psychédélique. On ne sait plus s'il s'agit d'une oeuvre origamique photographiée ou bien d'un mobile métallique dont on se jouerait.

CHRISTOPHE_RAYNAL___BRANLY CHRISTOPHE_RAYNAL___MY_LOVE CHRISTOPHE_RAYNAL___PRISON_BREAK CHRISTOPHE_RAYNAL___THE_BIG_RED    CHRISTOPHE_RAYNAL___PURE

L’effet de matière signe sa touche personnelle, pastilles et formes géométriques sont des figures récurrentes dans nombre de ses dernières compositions photographiques. Créateur innovant, il accorde un soin tout particulier au rendu final créant des objets photographiques séduisants et totalement dans l’air du temps, vintage sans en être car en même temps très futuriste.

Olivier Castaing, consultant artistique, Paris le 28 mai 2007