Nordic_countries__1_Digne héritier de Duchamp ou simple provocateur, gare aux approches simplistes de l’installation qui trône littéralement devant le pavillon nordique à la 52ème Biennale de Venise.

Semble-t-il notre misnistre de la culture n’aurait pas même daignée y jeter un oeil, lors de l’inauguration de la Biennale, trop empressée sans doute à vouloir faire allégeance à quelques mécènes ayant pignon sur canal.

Passé l’effet de surprise et d’amusement, il est intéressant de revenir à la genèse de ce projet.

Pavillon_pays_nordiques___Biennale_de_Venise_2007Lars Ramberg, artiste norvégien, développe depuis plus de 10 ans déjà, un vocabulaire artistique, combinant au travers d’installations et de performances, souvent mises en forme à partir de simples mots, lettres géantes et néons. une analyse à la fois conceptuelle et politique à même d’instaurer une forme de résistance artistique, récurrente, cohérente et au final efficace, car propre à alimenter controverses et débats.

Lars Ramberg conçoit initialement ce projet dans le cadre de la compétition publique lancée par le gouvernement norvégien en vue de célèbrer l’avènement de la constitution norvégienne. Dans un premier temps, désigné comme vainqueur de la compétition il sera finalement écarté et l'installation ne verra le jour qu’en 2005, à l’occasion de l’exposition “Kiss the frog” célébrant le 100ème anniversaire de son indépendance vis à vis de la Suède.

L’installation réalisée avec le soutien de la filiale norvégienne de Jean Claude DECAUX, est composée de 3 sanisettes, chacune repeinte dans une des couleurs du drapeau tricolore, surmontées d’une enseigne lumineuse, avec l’un des trois mots de la devise nationale française : "LIBERTE – EGALITE – FRATERNITE".

Lars_Ramberg___Libert__2005___Nordic_countries___Support_Jean_Claude_Decaux_Oslo___Biennale_de_Venise_2007 Lars_Ramberg___Libert__2005___Nordic_countries___Support_Jean_Claude_Decaux_Oslo___Biennale_de_Venise_2007__2_ Lars_Ramberg___Libert__2005___Nordic_countries___Support_Jean_Claude_Decaux_Oslo___Biennale_de_Venise_2007__1_ Nordic_countries__5_

A l’intérieur, une bande son diffuse en permanence des extraits de discours de grand hommes d’état comme le Général de Gaulle, le roi Haakon VII de Norvège, le Président des Etats Unis Franklin Roosevelt, avec en fond sonore l’hymne nationale de ces 3 pays.

Gravure_colori_e__dit_e_par_Paul_Andr__Basset______Phototh_que_des_mus_es_de_la_ville_de_ParisLe choix de la devise française et des couleurs tricolores ne constitue pas en soi une provocation puisqu’il s’agit au contraire de rappeler que la constitution française a servi de modèle pour la rédaction de celle des Etats Unis et bien plus tard de la Norvège, les trois couleurs bleu, blanc, rouge, n’en déplaise à quelques esprits cocardiers chagrins, figurent également sur les drapeaux américain, britanique ou norvégien.

Norsk_flaggLa notion d’universalité est donc essentielle dans cette installation, le visiteur étant invité à entrer dans l’univers intime et clos de la sanisette pour revivre un moment d’histoire, se forger une conviction intime sur ces notions élémentaires et ces valeurs de la République, encore trop souvent bafouées. Ce concept d’identité nationale, garantissant les libertés de chacun, est donc non spécifiquement national mais interchangeable et universel.

Lars_RAMBERG___LIBERTE___La_biennale_di_VeneziaAu delà, cet univers clos dans l’espace public peut permettre de créer un espace de liberté et de permissivité, aussi longtemps que nous ne serons pas entrés dans la phase 2 du rêve Orwellien … la vigilance s’impose et c’est avec beaucoup d’humour que Lars Ramberg nous le rappelle ici.

Biennale_de_VeniseBon week end et à lundi pour la suite de ces compte rendus en direct de la Biennale de Venise

Olivier Castaing, Consultant artistique, Venise le 26 août 2007

Découvrez le site officiel de l'artiste LARS RAMBERG

Ne soyons pas facétieux, il ne s'agit pas des bagages de la délégation française que l'on achemine vers les Giardini mais bel et bien l'installation de Lars Ramberg, et la foule des grands jours qui ne fait pas encore la queue pour les toilettes mais écoute sagement le discours inaugural devant le pavillon nordique.

Barge_de_transport_oeuvre_de_Lars_RAMBERG success_storie_Lars_RAMBERG___Liberte

Gageons que nous aurons un jour l’occasion de présenter cette installation en France à Paris

et espèrons le en d’autres lieux de l’hexagone.

Pour ceux que notre goût de chiotte ou quelques relents nauséeux indisposeraient, il leur reste toujours l’opportunité de pouvoir se soulager en musique ! …