baptiste_de_ville_d_avray"L’envers du décor" titre donné par Baptiste Ville d’Avray à sa série photographique évoque la dialectique de ce que l’on voit et de ce qui est suggéré, du visible par rapport à l’invisible, du non dit par opposition au propos photographique. Implicitement il nous convie à aller au-delà des apparences, ce décor étant théâtre de vie, chaque détail s’agrégeant au script pour reprendre l’image du cinéma, plan coupé, zoom sur un lieu, une scène, un objet qui captés par l’œil du photographe deviennent plus réel que le vivant.

Magnifier l’insignifiant, donner à voir un spectacle auquel on est exposé, mais dont consciemment ou inconsciemment on s’abstrait, qu’on occulte parce qu’on ne le voit plus, encore moins le regarde, magnifier l’insolite, isoler le détail pour mieux se focaliser sur une réalité plus vaste … guider le regardeur dans une découverte du monde, conserver une trace, sauver de l’oubli du temps qui passe, nier la fugacité de l’instant. Car c’est bien de cela dont il s’agit, passer de l’autre côté du miroir grâce au photographe qui se fait tour à tour médiateur, entremetteur, vecteur pour produire du sens au travers des images.

Ce jeune photographe, curieux du monde et des autres, qui mobilise avec son alter ego Jeanne, leur énergie pour créer Africa in visu, plateforme d’échanges mis à la disposition des photographes du continent africain, afin de leur permettre de bénéficier d’une visibilité intercontinentale par le biais du web, d’échanger, de se mobiliser autour de projets comme ces Rencontres Photograhiques du Xème à Paris.

logo_photo_10eCes Rencontres Photographiques du Xème qui débuteront dès le 16 octobre, et se poursuivront jusqu’à la fin du mois de novembre dans plus d’une cinquantaine de lieux, publics et privés, lieux de vie de l’arrondissement mais aussi lieux dédiés à l’art avec des programmations spécifiques dans les Galeries. A l’initiative de ce projet, la Bibliothèque du château d’eau, un nom prédestinée puisque c’est aussi celui de la très fameuse Galerie de photos toulousaine, haut lieu de découverte du travail de Jean Dieuzaide et de tant d’autres.  

Une deuxième édition qui donnera lieu également à des débats-conférences, rencontres multiples avec des photographes du crû puisque vivant dans le 10ème, y travaillant ou collaborant avec des structures associatives qui ont élu domicile dans ce coin de Paris qui rappelle un peu la belle époque de Montparnasse.

Olivier Castaing, Art Consultant, Paris le 8 octobre 2007

Tout le programme complet de ces manifestations est en ligne sur le site officiel des Rencontres photographiques du Xème.

 L’exposition des photos de BAPTISTE Ville d’Avray est à découvrir dès le 16 octobre à la mairie du 10ème